Les matières premières

 

    Parmi les différents composants d'un parfum, se trouvent les fleurs, les fruits, les feuilles ou les tiges, les racines, les graines, les gommes ou les résines ainsi que les extraits provenants d'animaux. Ces matières premières sont utilisées dans les compositions de parfums .

Nous allons voir comment les classer, les reconnaître.

 

 

 

 

Les matières premières

    Aujourd'hui, les parfumeur disposent d'une grande palette de substances offrant près de 3000 odeurs différentes. Extraites de matières premières naturelles en provenance du monde entier ou développées chimiquement dans des laboratoires, elles participent à la magie des parfums.

 

 

  Le monde végétal

 Dans la plante à parfum, tout est expoitable.

    Sur les 250 000 plantes à fleur que compte le règne végétal, seulement 200 environ sont des plantes à parfum. Mais elles ne se résument pas qu'aux fleurs car dans ces plantes, toutes les parties peuvent être utilisées.

Les techniques de récoltes sont variées.

    Les matières premières sont récoltées selon des procédés agricoles. Du fait de leur fragilité, certains produits sont récoltés fleur à fleur et d'autres de façon quasi industrielle.

 

    Du fait de la fragilité de leurs pétales sous les rayons du soleil, la rose et le jasmin sont récoltés au petit jour. Ils sont ensuite transportés vers les distilleries pour traitement immédiat. D'autres matières, comme les épices, les bois, les résines ou les rhizomes sont expédiées aux acheteurs qui s'occuperont aux-même de leur extraction.

 

    Les achats sont saisonniers et les coûts varient en fonction de l'abondance ou de la pénurie des récoltes, des aléas climatiques, de la qualité des matières premières et des facteurs économiques mondiaux. Comme pour les crus viticoles, il existe des millésimes pour les plantes à parfum.

Des plantes des quatre coins du monde.

    L'Italie est le pays des agrumes, la France celle du cassis, de la lavande et de la rose centifiolia, ou rose de Mai.  Autour du bassin méditérranéen poussent la rose damascena (Turquie, Maroc), la fleur d'oranger (Tunisie) et la violette (Egypte). Les îles de Madagascar et des Comores sont réputées pour leur vanille et leur ylang-ylang. De l'autre côté de l'Atlantique, les Etats-Unis fournissent le cèdre, l'Amazonie la fève Tonka. Plus loin encore, évoquant les longs voyages de la route des épices, l'Inde cultive jasmin, tubéreuse, santal, mimosa et épices (gingembre, poivre, cardamone...). Le magnolia s'épanouit en Chine et l'Indonésie offre les odeurs boisées du vétiver et du patchouli.

 

 

 Les familles de matières premières naturelles et leurs différents accords.

 Hespéridées :

    Elle regroupe les eaux élaborées à partir d'essences d'agrumes, ainsi que les eaux fraîches s'apparentant aux eaux de Cologne. Elle doit son nom aux Hespérides, déesses de la mythologie grecque, gardiennes du jardin où poussaient les pommes d'or.

 

Subdivisions : Hespéridé, Hespéridé épicé, Hespéridé aromatique, Hespéridé floral chypré, Hespéridé boisé, Hespéridé floral boisé, Hespéridé musqué.

 

 Florales :

    Cette famille est la plus importante. Elle regroupe les parfums élaborés autour d'une fleur, les soliflores, mais aussi les bouquets floraux, et tous les parfums à dominante florale.

Subdivisions : Soliflore, Fleuri musqué, Bouquet floral, Fleuri vert, Fleuri aldéhydé, Fleuri boisé, Fleuri boisé fruité, Fleuri marin, Fleuri fruité.

 

 Fougères :

    Assez masculins, ces parfums s'inspirent d'un accord de notes lavandées, boisées, de coumarine et de bergamote. Sans aucun rapport avec la plante, peu odorante, les parfums de cette famille sont la lignée de Fougère royale, le parfum d'Houbigant créé en 1883.

 

Subdivisions : Fougère, Fougère ambrée douce, Fougère fleurie ambrée, Fougère épicée, Fougère aromatique, Fougère fruitée.

 

 Chypres :

    Sans origine chypriote particulière, cette famille correspond à un accord introduit par Françoit Coty en 1917 avec la famille Chypre, à base de mousse de chêne, patchouli, ciste-labdanum et bergamote.

Subdivisions: Chypre, Chypre fleuri, Chypre fleuri aldhéhydé, Chypre fruité, Chypre vert, Chypre aromatique, Chypre cuir.

 

 Boisées :

    Ils contiennent des essences de bois (santal, cèdre), des racines odorantes (vétyver) aux notes chaudes et opulentes, souvent masculines.

Subdivisions: Boisé, Boisé conifère hespéridé, Boisé aromatique, Boisé épicé, Boisé épicé cuir, Boisé marin, Boisé ambré, Boisé fruité, Boisé musqué.

 

Ambrées ou Orientales:

    Ambrés et vanillés, ces parfums sont facilement reconnaissables avec leur note persistante, voluptueuse, poudrée, envoûtante, très féminine, opulente.

Subdivions: Ambré fleuri boisé, Ambré fleuri épicé, Ambré doux, Ambré hespéridé, Semi-Ambré fleuri, Ambré fleuri fruité.

 

Cuirs :

    Cette petite famille, un peu à part, est caractérisée par des notes dites "sèches", comme le tabac, le bois brûlé ou le cuir.

Subdivisions: Cuir, Cuir fleuri, Cuir tabac. 

 

  

Des substituts de modèles naturels

 

En offrant une gamme d'odeurs complémentaires à la gamme naturelle, la chimie de synthèse a créé une révolution olfactive. Grâce à elle, il esst devenu possible de:

  • reproduire des senteurs proches des senteurs naturelles à partir de composés différents
  • créer des senteurs nouvelles, inexistantes dans la nature
  • reconstituer des odeurs naturelles impossibles à extraire comme celle du muguet

Aujourd'hui, près de 1 000 molécules odorantes sont à la disposition des parfumeurs et représentent 50 à 90 % des composants d'un parfum.

 

Ces molécules possèdent de nombreux atouts répondant aux besoins du marché :

  • elles offrent une variété olfactive au champ infini ;
  • elles garantissent une qualité chimique constante ;
  • elles assurent un approvisionnement stable et régulier ;
  • elles permettent d'abaisser sensiblement les coûts de fabrication.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×